//
vous lisez...
étapes culturelles

Sainte Germaine de Pibrac 1579-1601

Depuis mon départ, je croise souvent des croix, des calvaires ou des statues sur mon parcours. C’est normal puisque la France est un pays de tradition catholique, surtout en campagne. Aujourd’hui, le 22 mai, je passe par le hameau du Choisinet. Avant d’atteindre les premières maisons, je découvre cette statue au milieu d’un croisement :

Ce qui me frappe : cette statue est fraîchement repeinte....

Ce qui m’étonne aussi est cette voiture qui m’a dépassé il y a 3 minutes et qui est arrêtée pour contempler cette statue.

L’automobiliste baisse la vitre et me demande d’où je viens, où je vais. C’est un classique maintenant, je lui réponds.

Ensuite, elle me demande :

– Savez-vous qui est cette femme?

– J’avoue que non.

-Il s’agit de Sainte Germaine de Pibrac. Cette sainte est la patronne des enfants battus. Elle est originaire de Toulouse et elle cachait du pain pour les donner aux pauvres. Sa belle-mère la battait pour de tels agissements. Un jour, Germaine a été surprise par sa belle-mère qui lui demande de lui montrer son tablier. Le pain s’est alors transformé en rose (en plein hiver).

des roses en plein hiver - remarquez le temps de ce jour, on s'y croit presque ...

– Cette statue a été repeinte l’année dernière. Je m’interesse à cette sainte qui est originaire de ma région. J’ai fait la route pour la montrer à mes enfants. Elle est placée ici car le hameau était le siège d’un important foyer pour recueillir des enfants battus. Vous allez le voir en avançant. Effectivement, quelques pas plus loin, j’aperçois :

Au milieu de la verdure, un édifice qui ressemble à une abbaye...

Je poursuis la marche et trouve les ruines de cette fameuse institution :

Encore debout mais plus rien derriere les murs de facade

La tour d'angle puissante, les annexes vidées...

L'église accollée n'a pas l'air en meilleur état.

Comme j’ai été intrigué par ce lieu, je me suis renseigné sur internet. D’abord, j’ai trouvé le blog de l’association qui essaye de préserver ce lieu : http://www.choisinait.fr/wordpress/?page_id=96

C’est là que j’ai trouvé une photo de l’institution du temps de sa splendeur :

Cette photo extraite des Archives départementale de Lozère nous montre les Choisinets avant les ruines

Je pense qu’il est important de parler de ces lieux chargés de mémoire. Je suis content que cette automobiliste m’ai parlé et m’ai informé de ce qu’il représentait. Cela me fait réaliser à quel point il est important de regarder sur le chemin mais aussi d’être à l’écoute. Il est bien difficile de deviner le passé des lieux…..

Pour en savoir plus sur Sainte Germaine :

http://www.feuetlumiere.org/rencontrer-dieu/amis-de-dieu/sainte-germaine-de-pibrac.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Germaine_de_Pibrac

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :