//
vous lisez...
le chemin

Le chemin de Stevenson

Lors de la préparation de ma marche, j’ai découvert l’existence du chemin de Stevenson – GR70. Il est basé sur le parcours et le livre de Robert Louis Stevenson en 1878. Mr Stevenson souhaitait comprendre les camisards et a parcouru 250 km dans les Cévennes avec une ane = modestine.
En souvenir de ce voyage, l’association « sur le chemin de RL Stevenson » s’est montée et regroupe tous les lieux qui sont traversés par le parcours.

le panneau officiel de l'association qui organise ce parcours

De Puy-en-Velay à Saint-Jean-du-Gard, j’ai suivi ce chemin. Normalement, il s’effectue en 12 étapes, soit 12 jours. J’ai un peu branché le turbo car je l’ai réalisé en 8 jours.
Je me suis régalé. Le chemin est très bien balisé et facile à suivre. Même quand j’ai la tête dans les nuages, j’ai réagi à temps et toujours suivi les balises (sauf une fois – je dois être honnête!!!). Voici le parcours :

Le petit livret des étapes

Je vous recommande de suivre ce chemin. Il est facile et simple. Les paysages y sont magnifiques et super variés. Pas le temps de s’embetter….

Pour en savoir plus :

http://www.chemin-stevenson.org/

Discussion

2 réflexions sur “Le chemin de Stevenson

  1. Salut François, comme à chacune de nos réunions amicales, Franck nous fait le point sur ton voyage. Nous nous sommes revus ce samedi pour une fête dans le superbe nouvel appartement de François T, avec une immense terrasse qui donne sur l’Opéra de Paris et le lendemain chez Olivier B, pour son anniversaire. Surmontant mes blocages électroniques dus à l’âge et une réelle rigidité intellectuelle, je me suis décidé à aller visiter ton blog pour avoir de tes nouvelles directes. J’ai beaucoup apprécié le chemin de Stevenson ci-dessus, qui donne envie d’y suivre tes traces ou mieux encore, de t’y accompagner. J’ai aussi aimé le reportage photos sur ton pique Nique avec ton ancien collègue. Ce mini reportage m’a évoqué un très joli film de Martineau et Dupontel d’il y a une dizaIne d’année, « Drôle de Félix », où un jeune gay marchait ou plutôt faisait du stop de Dieppe à Marseille pour retrouver son père, et bien sûr multipliait les rencontres de toutes sortes, aussi inattendues et plaisantes les unes que les autres, le conduisant vers la connaissance et l’acceptation de soi.
    Ici, c’est la très agréable routine des allers-retours entra Paris et Labat, à part égales environ, entre l’entretien du parc et du château, les réunions à la mairie et l’activité militante LGBT à Paris, avec le secrétariat d’Omar toujours hyper actif : ma retraite est un véritable âge d’or, inattendu et inespéré !

    A bientôt de tes nouvelles et bonne route,

    Michel P

    Publié par Michel PIEROT | 05/07/2011, 07:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :