//
vous lisez...
Billet d'humeur

18Aout Abetone a Lago Scaffaroio

Gros petit déjeuner avec tout ce qu’il faut. Je discute avec les patrons. Ils me réserve un lit dans le gite qui est sur ma route. Le sentier est juste à coté de l’hotel. Facile. Donc je n’aurais rien vu du village d’Abetone. Hier trop fatigué pour aller me ballader, ce matin le chemin sort tout de suite du village. J’ai comme la sensation que je n’ai rien raté!
Je fais le plein d’eau à la fontaine à 1 km. On ne sait jamais. 
Je retrouve les cimes. Toujours aussi beau. J’entends le sifflement des marmottes à mon passage et j’arrive à en voir une. Puis en chemin je parle avec un groupe de 3 italiens. Ils sont impressionnés que je sois venu à pied. Ils m’offrent un morceau de gâteau aux marrons et un chausson aux myrtilles. Super, cela complète mon repas de deux paninis faits par l’hotel. Ils me prennent en photo car c’est un fait marquant pour eux.
Pause déjeuner sur une cime. Je m’allonge, bois beaucoup et mange bien. Je ne reste pas assez longtemps à mon goût, mais il n’y a pas d’ombre donc je cuis.
Je me refais une petite pause 1 h plus tard, une autre 90mn plus tard. Je bois beaucoup et arrive à épuiser mon stock d’eau. Hier, sur le chemin, il y avait des sources donc je pense que cela doit être pareil aujourd’hui… Eh bien non. J’arrive a 16h au refuge avec une vraie soif….

Tant d'eau mais je ne la crois pas potable...

Je vais au toilette refaire le plein d’eau car le bar n’est pas encore ouvert. J’attends puis on m’indique mon lit. De l’extérieur le refuge parait petit mais la piece principale au premier étage contient 2 fois 12 lits. Ça promet pour ce soir. Je ressors et vais m’allonger au bord du lac. Les gens commencent à partir vers 17h. À 18h15, il ne reste plus que quelque personne. J’en déduis que ce sont ceux qui restent à dormir au refuge. Douche et longue attente pour le diner. L’équipe du refuge ne semble pas être un modèle d’organisation…
Nous sommes placés à table. Je me trouve à coté d’une famille avec 2 jumeaux de 6 ans et un couple dont le mari est aveugle. Au début je ne parle pas. Ensuite je commence à parler avec le couple. Ils sont tous les deux professeurs à Bologne. Lui est très cultivé et intéressant. De surcroit il parle français… Je suis impressionné qu’il vienne marcher sur ces sentiers difficiles. Sa femme le guide et il semble apprécier la ballade. Diner servi en désordre. Qualité moyenne. Je pense que l’on ne vient pas dans ce refuge pour ses étoiles au Michelin!!! 
Petite ballade dehors avant d’aller dormir. Contemplation de la voie Lactée.
Brossage des dents. Bouchons dans  les oreilles, masque sur les yeux. Je me glisse dans mon duvet. Il est 21h45…. Je m’endors presque tout de suite.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :