//
vous lisez...
Billet d'humeur

20Aout Porretta à Castiglione dei Pépoli

J’ai moyennement bien dormi. Les jambes sont fatiguées et le bruit de la rue me perturbe. J’avais déjà oublié?
Réveil 6h40. Petit déjeuner a 7h. Départ à 7h40. J’ai réservé une chambre à Monghidoro, à l’agrotourismo de l’ami des gens que j’ai rencontré à San Pellegrino. Je dois d’abord passé à Castiglione dei Pépoli puis Monghidoro. D’aprés ma carte c’est jouable mais j’ai une bonne quarantaine de kilomètres à parcourir. 
Je demande mon chemin pour être sûr d’être sur la bonne route. Puis je vois un panneau qui indique Castiglione dei Pépoli à 31km. Ah, c’est plus loin que prévu. Comme d’habitude, la route et la carte sont différents. Je sais maintenant que je dois imaginer et demander régulièrement mon chemin pour ne pas me tromper. 
Mon projet de parcours est de ne pas suivre les vallées mais de les couper pour me rapprocher plus directement de Lido Di Spina. Donc, a peine, j’ai quitté Porretta, tout de suite je grimpe pour atteindre la crête de cette partie de la Vallee. Ça grimpe pas mal d’ailleurs. De l’autre coté j’arrive sur le lac lago di Suviana et son barrage. Apres avoir marché sur la digue, je me fais une pause : eau, banane et petits gâteaux.
Puis je poursuis la route. Je suis sur un route assez fréquentée donc ce n’est pas très agréable. Je décide de prendre un plus petite route a Serra del Zanchetto. Elle mène a Mogne par une petite route qui serpente et qui se termine dans une petite vallée ombragée. Je cherche un resto. Je demande à un pêcheur. Il me dit qu’au lac, je trouverai une gargote. Bon, je fais un petit détour et arrive au Lago  Santa Maria. Il y a effectivement un lieu de pique- nique, barbecue et un snack. Je m’allonge d’abord à l’ombre d’un arbre pour me reposer. Puis je commande un hamburger, une grande bouteille d’eau et un magnum…. Hummm! Je fais la sieste en regardant vivre les italiens autour de moi. Nous n’avons pas la meme conception de la vie…. Il faut super chaud. J’attends 17h. Je décide de suivre un sentier balisé pour arriver à Castiglione. Ça grimpe dur.
Dans le centre ville il y a deux rues principales. Au début je ne trouve pas d’hotel. Je demande alors au fromager qui m’indique les 2 hôtels de la ville. Quand j’arrive au premier, la réceptionniste me dit d’attendre. 10mn plus tard, une autre personne me dit d’attendre puis une troisième, aussi. J’ai un peu l’impression de demander quelque chose de bizarre!!!
Finalement, si, il y a bien une chambre de disponible. J’ai l’impression que le réceptionniste a du faire une heure d’enquête pour savoir s’il y avait une chambre de disponible…. Surprenant.
Je m’installe, me douche, me pommade. Le rituel.
Au centre ville devant l’église se prépare un spectacle. Je vais d’abord diner. Vers 22h30 commence ce spectacle. Voir mon article les mariées de Castiglione. Le centre ville est noir de monde. 
Je regarde 30mn mais rester debout a piétiner me fatigue, et je veux partir tôt demain.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :