//
vous lisez...
Billet d'humeur

22Aout Monghidoro a Bologna

Copieux petit déjeuner. J’apprécie toujours les stops dans les agrotourismo car la nourriture est toujours très bonne, fraiche et généreuse. Un plaisir. Je peux prendre des gâteaux et des fruits pour ma pause. Je pars à 7h40. Il n’y a pas beaucoup de circulation sur la provinciale 7. Apres 8km, je bifurque pour quitter cette vallée et suivre la vallée de la Zena. Donc, je dois grimper… Je commence à avoir l’habitude. Mais cette fois-ci, il y a plein de taons. Beurk! Je n’aime pas.  J’ai tous mes poils qui se hérissent… D’apres les conseils d’hier, je peux passer au Monte delle formiche. C’est au sanctuaire des fourmis ailées.

Jolie petite route sans voiture et au loin le Monte delle formiche

J’avoue, à la bifurcation, j’ai renoncé à y aller. Il y a un denivellé de 350m. Il n’est que 10h mais il doit déjà faire 33 degrés. Dommage, cela avait l’air intrigant!
Du coup, je peux contourner le mont et arriver dans la petite vallée de la Zena. Ouf, il y a ombre et fraicheur. Je fais une pause au petit village de Zena. Je me renseigne sur le chemin. Je peux passer par la route de droite ou celle de gauche. Sans hésiter la femme que je me questionne m’indique la route de droite. Elle sera plus fraiche et il y a un restaurant dans 9km. Parfait. Les derniers kilomètres sont quand meme longs. J’arrive à 13h30 à ce fameux restaurant. J’ai l’impression qu’il a été mis là que pour moi. Il n’y a rien autour, sauf un petit lac où les pêcheurs peuvent pêcher. Bon repas. Je ne peux pas aller m’allonger au bord du lac car c’est une réserve de pêche privée. Je peux me mettre à l’ombre dans le jardin du resto. J’écoute de la musique, somnole, lit et attends. Je repars à 17h. Dernière ligne droite (heu- pas vraiment) pour arriver à Bologne. L’arrivée en ville est fastidieuse comme pour toutes les grandes villes. Je n’aiment pas ce passage par les banlieues bruyantes et polluées. Dans le centre ville, je m’arrête à l’hotel Roma… Ça devient une habitude! Il y a la clim dans la chambre. C’est indispensable. Douche salutaire. Crème. Diner en ville. Dodo bien mérité…

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :