//
vous lisez...
Billet d'humeur

2septembre : Chioggia à Venise.

J’ai peu à marcher aujourd’hui, je me programme une grasse matinée calée sur l’heure d’ouverture du petit déjeuner : 7h30… Royal. Départ 8h15. Je continue à marcher dans la ville en cherchant à localiser le port. Je passe au syndicat d’initiative qui est déjà ouvert. J’achète mon billet de vaporetto et demande mon chemin. Cette partie de la ville est moderne et moche. Après 2 ponts, j’arrive dans la vieille ville qui a ses canaux et un avant goût de Venise… Ah, je respire aussi l’air de la mer que j’étais trop fatigué hier pour reconnaitre…
Je prends le vaporetto pour sauter sur l’île de Pellestrina, 10mn.

Je quitte chioggia pour quelques minutes de bateau

Je descends au premier stop, au lieu de l’eau presque. Cette île est coupée en deux dans le sens de la longueur par une digue qui la protège des tempêtes de l’Adriatique.

Immense digue de pierre, a cette extremite de l'ile il n'y a qu'elle....

C’est calme, il n’y a personne. Je traverse les deux villages de pêcheurs. Calme et tranquillité.

en face du village, joli cabane de peche

Je marche tout doucement, sans pression, satisfait de cet environnement et le savourant. Au loin, je commence à deviner Venise…

Au bout de l’île il y a un bac. Je laisse partir celui qui est devant moi. Je fais une pause au café de fortune qui y est installé. Il est déjà 13h. Je déjeune d’une crêpe fourrée et d’un cappuccino. Il n’y a rien de plus intéressant. Le bac transporte même les bus qui sillonnent l’île. Amusant.

Peu de distance a parcourir

En 5mn, j’arrive au Lido. 10km à marcher. Je me traîne, je suis fatigué. Je sens que toute l’énergie m’a quitté. Je me sens vidé. Pourtant, je vois Venise de mieux en mieux.

Venise est maintenant proche...

Est-ce le fait d’arriver au but qui m’épuise? J’avance doucement et traînant des pieds. L’île est de plus en plus construite, la circulation plus importante. J’arrive au stop du vaporetto. Je fais une pause en mangeant une glace…. La place San Marco est en face….

de l'autre cote : Venise....

Je croise beaucoup de festivaliers, la Mostra est commencée depuis 2 jours.
Je prends le vaporetto. Je descends place San Marco. Tant pis pour les touristes mais je dois faire des photos pour immortaliser cet instant. Je suis fier de moi. J’ai réussi à atteindre cet endroit en marchant uniquement. Je suis parti il y a 16 semaines. J’ai parcouru 2 374 km…. Dingue. La force de la volonté, la décision de faire un voyage différent et l’envie de me dépasser m’ont amené ici… Ouahh! C’est beau.
Je souris, je suis content au milieu de tous ces touristes… Je savoure ce moment. Je me prends en photo devant le palais des Doges, le campanile et sur la place San Marco… Photo d’un touriste un peu particulier….
Puis je sors la carte de Venise que m’a donné Flavien et je trouve mon chemin jusqu’au studio avec terrasse que j’ai loué pour une semaine.

C'est tout la haut, dans mon nid perche

Il me faudra au moins cela pour me reposer et décider de ce que je fais après!!! 

Discussion

2 réflexions sur “2septembre : Chioggia à Venise.

  1. Eh oui, nous aussi on se la pose, la question: qu’est ce que tu vas faire après????

    Publié par riri | 06/09/2011, 10:53

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :