//
vous lisez...
Billet d'humeur

30+31 Aout Destra Po

Bonne idée que de me dire à Monghidoro qu’il y a une piste cyclable sur la rive droite du Po…. Merci à Romain, Cecilia et son père.
J’ai obtenu les informations nécessaires au syndicat d’initiative de Ferrara.
Je pars vers 16h de Ferrara pour marcher sur les 20km qui me séparent de Ro. J’y ai déjà réservé ma chambre dans une ancienne ferme du XVIIIeme siècle. Il vaut mieux car c’est la seule alternative dans ce village.
La piste cyclable commence après les remparts de Farrara. Cela me permet de les admirer. Apres 9km dans les champs j’arrive au village qui est sur le Po. Je découvre la piste.

Pour se protéger des crues, une digue de 10 mètres de haut à été construite le long de la rive. La piste cyclable y a été aménagée.

Si bien, qu’à gauche, il y a une magnifique vue sur le Po; à droite, une vue d’en haut de la plaine du Po.


Et surtout, pas de voitures. Le bonheur! Contrairement à mes angoisses, il n’y a pas des milliards de moustiques. Donc, ce parcours est idéal.
A l’approche de Ro,

je quitte la piste et trouve, en bord de nationale, mon hébergement. Juste 300m plus loin, un restaurant pour diner. Facile, tranquille. Juste le problème que le lit ne fait pas plus de 70cm de large, je n’ai pas bien dormi. A chaque fois que je me tourne dans le lit, j’ai l’impression de tomber….
Réveil à 6h. Je bricole un petit déjeuner dans la cuisine. 6h40, je suis parti. Je retrouve le Po et sa piste. Je suis seul, pas un vélo. La brume, due au fleuve, rend mystérieux le paysage que j’ai devant moi.

Il ferait presque froid apres les 38 degrés d’hier… J’arrive trop vite à Berra. Ce village est beaucoup plus proche que sur ma carte (sans commentaire). Je continue et m’arrête à Valle::::. Je trouve un restaurant qui fait un menu hyper copieux pour seulement 11 euros. Je mange à l’intérieur car il y a la climatisation. Je n’ai pas envie d’y rester après déjeuner. Je vais dans le jardin public, bof. Je retrouve la piste et vais au restaurant du delta du Po. J’arrive trop tard donc il est fermé. Pas grave, il y a des chaises et de l’ombre. Je lis pour atteindre une température plus clémente. A 16h, je reprends la liste. Beau parcours, je suis presque tout le temps seul. Cool. A 19h, je quitte la piste, je traverse le Po, j’arrive à Ariano de Polinese. Je trouve un hotel 3 étoiles. Il est vieux et poussiéreux. Tant pis! Diner : pizza et bière au pub du coin. Dodo, je suis fatigué….

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :